Avalanche et puit d’amour de Gourmandise

Publié le par tunis

puit-d-amour-et-carr--e-chocolat-de-gourmandise.JPG
Je reviens après une absence bloguesque forcée en cette fin d’année scolaire. Mon blog m’a beaucoup manqué, la cuisine aussi. Je n’ai pas vraiment eu le temps de me régaler des nombreuses recettes qui continuent de fleurir sur le net mais j’ai pu rendre visite à la célèbre pâtisserie d’origine sfaxienne Gourmandise. Cette chaîne de pâtisseries a ouvert il y a une dizaine d’années et c’est l’une des premières à avoir apporté un peu de fantaisie dans les pâtisseries européennes en Tunisie. Ils ont commencé avec des gâteaux classiques tels que le mozart, l’opéra etc. Le chocolat utilisé est de bonne qualité (Valrhona), il y a un souci de perfection dans la présentation des gâteaux dans les formats famille, individuels ou mini. Comme personnellement, j’adore flâner dans le centre-ville, il m’arrive souvent d’y aller.
Depuis quelques années, ils ont choisi de renouveler leurs gammes une fois par an en moyenne, par le biais d’une collection. Celle de cette année est accompagnée d’une campagne de publicité dans la presse qui m’a donné envie de goûter la tarte « avalanche » recouverte, nous promet-on, d’un crumble « craquant à souhait », miam !! Les dépliants donnent un aperçu des gâteaux ou salés crées pour la collection sobrement appelée 2007. Il est vraiment dommage que l’effort n’aille pas jusqu’à trouver un titre évocateur…
Généralement, la gourmande que je suis goûte sur place aux miammiameries exposées, je n’en sauve donc pas une pour la photographier…Heureusement que j’ai pris le dépliant afin d’en donner un aperçu sur mon blog. J’ai jusque là goûté la tarte « avalanche » et le gâteau « puit d’amour ». Pas le même jour, évidemment !
La tarte « Avalanche »
Voici la présentation sur le catalogue « une tarte pas comme les autre où s’enlacent la pomme et l’orange dans une valse rythmée par les notes surprenantes d’un crumble craquant à souhait ». J’aime beaucoup les tartes aux fruits de gourmandise. La pâte est délicieuse, la note sucrée n’est pas trop prononcée et la texture n’est pas lourde. Le fond de cette tarte ne m’a donc pas déçue. Le mélange de fruits est composé de pommes à peine compotées tout en restant encore fermes sous la dent avec des morceaux d’écorces d’orange confites. J’aime beaucoup ce mélange mais je trouve surprenant l’apparition de ces fruits (automne- hiver) dans une collection sortie dans cette saison estivale. Je ne m’en plains pas cependant. Venons-en à la promesse du crumble. Non, non, non, je suis déçue : un crumble a ceci de difficile, à savoir qu’il ne reste pas craquant pendant longtemps. Je sais que la pâte à crumble peut se préparer à l’avance mais mieux vaut la cuire et  l’assembler au dernier moment sinon elle ramollit. Personnellement, je pousse le vice (lorsque j’en fais) jusqu’à cuire séparément le crumble et la garniture, comme le recommande beaucoup de recettes. C’est aussi une question de goût bien entendu. Sur la tarte, le crumble était bon mais un peu mou et surtout, je regrette la présence de la couche de sucre glace…Une couche, pas un voile de sucre glace qui ne rend pas facile la dégustation. J’avoue que cette couche m’a toujours dissuadée de goûter certains gâteaux.
Le gâteau « puit d’amour »
Le grand modèle de ce gâteau se présente comme une sorte de pièce montée de 3 étages. Ce n’est pas le cas du format individuel, celui que j’ai goûté. Voici la présentation : « la mousse neigeuse du chocolat blanc badine allègrement avec la touche acidulée de la framboise ou de la mangue. Une pure extase ». La fleur bleue que je suis- à l’occasion !- a été attirée par le titre. Dans cette profusion de chocolat noir noir noir, de fruits secs, ce gâteau semblait se démarquer. La mousse en elle-même est délicieuse, pas très lourde. Le palet de pâte de fruits -je ne sais si c’est vraiment une pâte de fruits, plutôt un arôme car ni la framboise ni la mangue n’existent ici et elles sont vite périssables- est bien acidulé mais pas acide. C’est ce que je craignais. Le contraste entre la douceur du chocolat blanc et la note acidulée des fruits est réussi. Cependant, si une expression devait illustrer le défaut de ce gâteau- et d’autres !- ce serait « point trop n’en faut ». Les gâteaux généreux chez gourmandise commencent par être un régal et finissent par être écoeurants. J’ai eu la même impression avec ce gâteau. Une taille plus réduite aurait été parfaite.
ispahan-et-adresses.JPG
Il me reste d’autres à goûter comme le carré chocolat. J’ai bien envie de tester les mini-tatins de légumes ou les mini paris-brest aux crevettes.Par contre, je trouve qu’ils auraient dû éviter la piètre imitation du fameux « ispahan » de Hermé. Je n’ai goûté ni l’original ni la version de gourmandise mais la photo est bien ratée : forme et collerette approximatives, crème peu ferme à vue d’œil. Il est possible qu’au goût, le résultat soit différent. Tant qu’il y a de la gourmandise, il y a de l’espoir…Les adresses de la pâtisserie sont lisibles sur l'image pour ceux ou celles qui sont intéressé(e)s.

Commenter cet article

centifolia 13/06/2007 18:15

Rien que le titre me donne des vertiges, je ne parle même pas des gourmandises.l'adresse est noté pour le jour ou j'irais en Tunisie..Thanks

kaouther 24/05/2007 08:18

mmm, ta discription minitieuse et ton sens au details  m'ont donne' l'eau a la bouche............encore un endroit a decouvrir............ vivement mon passage en hiver inchallahbises

tunis 24/05/2007 15:31

Kaouther, c'est super que tu viennes en hiver, on ne se ratera pas comme ça. On ira faire des tests consommatrices chez gourmandise pour la bonne cause! Il sera toujours temps pour reperdre les kilos gagnés en vue de l'été prochain.Samyouta, c'est tout mimi de goûter un tel gâteau avec son jules! Si tu as goûté un autre gâteau cette fois, j'attends ton avis. A bientôt.

samyouta 23/05/2007 16:14

merci pour cette note! ça m'a donné l'eau à la bouche et je compte bien dès ma sortie du bureau aller flaner du coté de Gourmandise!sinon, j'ai bien gouté au puit d'amour avec mon amoureux justement! il a pris celui à la mangue et moi celui à la framboise! ce qui m'a ttiré c'est le nom bien évidemment et l'aspect nuageux !c'était trop bon, et fondant à souhait!mais effectivement j'ai eu du mal à le terminer!je le recommande vivement!