Chorba au poisson

Publié le par tunis

DSCF1018.jpg

Pour changer de la chorba frik (je me retiens d'en manger tous les jours comme je peux...), j'aime bien faire cette chorba de poisson toute simple car les ingrédients sont généralement au congélateur à attendre sagement le passage à l'acte. Prenez donc une tête de mérou qui aurait échappé au couscous, nettoyée et réservée au frigo pour cette belle soupe ainsi que des herbes ex-fraîches congelées (les prix du frais frais flambent alors...) et à l'attaque!

Ingrédients pour 4 personnes:
 Une tête de mérou moyenne ou 2 petites- du laurier et quelques graines de poivre (j'utilise le poivre de cayenne) pour le bouillon
15 cl d'huile d'olive- 1 cs et demi de tomates concentrées- 1/2 cs de harissa diari- l'équivalent de 2cs de persil haché et 1cs de céleri haché- 1 oignon moyen haché et l'équivalent d'une louche remplie de chorba "langues d'oiseaux"- sel et poivre- un "soupçon" de cumin (à ajouter pendant les 5 dernières minutes)pour un goût unique*

 Préparer le bouillon: mettre dans une marmite environ 2 litres d'eau  (avec quelques feuilles de laurier et le poivre) à bouillir puis y plonger la tête de mérou. Laisser cuire pendant 20 minutes à couvert en rectifiant le niveau d'eau. Filtrer le bouillon pour le réutiliser. Emietter la chair du poisson et la réserver.
 Dans la cocotte-minute, faire revenir L'oignon haché dans l'huile avant d'ajouter la tomate diluée dans un verre d'eau, laisser revenir quelques minutes. Ajouter ensuite les herbes fraîches, la harissa, le sel et le poivre et couvrir de bouillon. Fermer la cocotte et laisser cuire à feu moyen pendant un quart d'heure environ, retirer du feu. Rectifier le niveau d'eau, laisser bouillir avant d'y mettre le poisson émietté et la chorba. Laisser cuire, cocotte-fermée- pendant environ 10 minutes. Ouvrir la cocotte, poursuivre la cuisson à découvert et à feu doux  si la chorba n'est pas totalement cuite. La consistance doit être liquide mais un peu épaisse.

* Que les puristes ne s'en offusquent pas (brabi la techrak, bugsbunny!), je ne l'avoue qu'à moitié aux "puristes" lorsqu'ils la goûtent chez moi en en appréciant le goût. Après un moment de perplexité, ils se disent "bah pourquoi pas, c'est bon!". Et ne me dites pas comment peser le "soupçon" en question...

Publié dans L'ENTREE est par là

Commenter cet article

Téméraire 26/09/2007 13:08

Bonjour,Si tu as encore un problème pour accéder à mon, STP me le signaler. Apparemment tout est en ordre.

nuage de lait 22/09/2007 20:29

irrésistible , tout simplement

elgreco 22/09/2007 13:59

Comment résister @ une telle Chorba si bien présentée et commentée?Saha!

Lakbira31 21/09/2007 23:37

Ta soupe me plait bien, va falloir que je la teste incha allah!

tunis 22/09/2007 00:25

@ tous: ma soupe préférée juste après la chorba frik au poulpe, à essayer, c'est très bon!@Téméraire: Tu sais, la tête de mérou échappe du couscous parce qu'on n'est pas amateurs de "tmachmich erras" (= se délecter de la tête du poisson, tout un art). Elle finit aussitôt dans une soupe! Sinon, je connaissais le couscous au sbares (sfaxien je pense) mais pas la soupe. J'y penserai! Quant à la lotte, je l'achète souvent levée en filet, ou seulement la queue de lotte, je vais essayer .A propos, je n'arrive pas à afficher ton blog, c'est fermé?!@Soumia: Je sais, je sais, ça peut sembler scandaleux mais la touche cumin en question donne un goût incomparable. J'étais sceptique (on va dire que je mets du cumin partout en héritage d'une partie de mes origines) mais finalement, cet ajout est assez léger (cela ne dénature pas la chorba)et en même temps devenu indispensable pour moi. Evidemment, cela ne concerne que la soupe au poisson.

cactussa 21/09/2007 14:45

jadore chorba ch3ir (deja elle est faite maison par maman)mais là 7ata hethi beyna bnina.TCHAHI  !!!chehya tayba atous!!!