Enfance marocaine#1: mini-pastilla marine

Publié le par tunis

Le Maroc, où j'ai passé une partie de mon enfance, constitue une terre de souvenirs et de paysages rêvés et sans doute sublimés. J'en garde un souvenir ému , si intense que je ne tiens pas  le confronter à la réalité, pas tout de suite. Cela peut sembler étonnant, mon pélerinage vers cet espace n'est pas prévu de si tôt. Lorsque j'ai lu Le Sabotage amoureux puis Stupeur et tremblement d'Amélie Nothomb, j'ai compris comment on peut aimer si fort le lieu de son enfance- îlot de tendresse et de légèreté- et ne pas le reconnaître plus tard...J'ai peur de revivre la même chose: le désirer tant que j'en serai forcément déçue. Je pense que je le ferai, le chemin à l'envers (Ah! Dave...), mais plus tard...
Entre autres souvenirs, des réminiscences culinaires, des saveurs uniques simplement goûtées -j'étais bien trop jeune pour cuisiner- qui m'ont suffisamment marquées: la soupe harira, la bissara, les plats à base de gibier (je n'ai plus mangé de lapin ni de pigeon depuis cette époque!), la assida blanche (pas de zgougou là-bas), la soupe aux escargots du souk el malahin où nous nous étions perdues-ma mère et moi- et qu'il n'y avait rien d'autre à manger à proximité. Manger avec des épingles à nourrice. Pleurer. Manger piquant. Pleurer. Manger et se promettre qu'on n'en remangera plus...Je me rends compte que ce n'est pas un souvenir si rose que ça, j'ai fait la paix avec les escargots depuis, mais je n'en ai plus mangé!

Pour rendre donc hommage au Maroc enchanteur, j'ai confectionné une mini-pastilla très rapide basique mais délicieuse. Pour deux personnes, une farce simplissime constituée de champignons et de crevettes sous le voile rapidement doré de la feuille de brik.

Proportions pour 2personnes:
4 feuilles de brik- 100 g de crevettes cuites- 1 cs de champignons en boîte- 1CS  de persil et de coriandre- 1 petite poignée de vermicelles chinoises- 1 cs de jus de citron, sel, poivre, 1/2 cc de gingembre en poudre- du beurre fondu pour dorer et un petit moule à tarte.

Couper deux ronds à la dimension du moule et conserver les deux autres feuilles restantes.  
Faire bouillir de l'eau dans une casserole, retirer, y plonger la poignée de vermicelles  et laisser 5 minutes dans l'eau avant d'égouter et de couper en petits morceaux.
Dans une poêle, faire revenir dans une cs d'huile les herbes et les champignons avant d'ajouter les crevettes cuites, ajouter les épices, colorer un peu en remuant, ajouter les vermicelles, remuer.  Retirer du feu et réserver.
Sulfuriser une plaque de cuisson et préchauffer le four à 180°.
Mettre la grande feuille ronde au dessus-du moule à tarte, renforcer par le rond découpé, bien beurrer le tout (avec le beurre fondu). Y mettre la moitié de la préparation et rabattre les bords(beurrés) de la feuille en serrant bien avant de  renverser la pastilla afin de laisser ces bords sur la face du dessous. Vous pouvez voir les étapes en images par ici.
Laisser cuire pendant environ une dizaine de minutes en surveillant,ça dore très vite! Enjoy...

DSCF1099-copie-1.jpg

Publié dans L'ENTREE est par là

Commenter cet article

Nabilette 03/11/2007 14:29

J'aime beaucoup votre blog, je n'hesiterai pas à revenir.Sinon pour les escargots, jamais mangé et jamais j'essayerai lol

soumia 09/10/2007 15:03

ton récit est très émouvant..Je ne savais pas du tout que tu avais vécu au Maroc.. merci de nous faire partager un peu de ton intimité.ta mini pastilla m'a l'air trop bonne !

disonmangequoi 08/10/2007 21:08

Une belle pastilla détournée à la mode asiatique, il fallait y penser....

Nat 08/10/2007 20:31

mmmh cette pastilla me donne terriblement envie