Que faire avec?

Publié le par tunis

Pendant longtemps, je soupirais devant les photos des magazines culinaires car je ne pouvais,  du moins c'est ce que je pensais, me procurer la plupart des ingrédients et des instruments. Depuis que je cuisine, j'ai appris qu'on peut trouver plein de choses pour peu qu'on y regarde de plus près et surtout lorsqu'on pose des questions, sourire aux lèvres, aux épiciers et autres détenteurs de merveilles.

Par exemple, j'ai appris à flâner dans les showroom réservés aux professionnels des métiers de la restauration mais ouverts au public. Il y a pratiquement tout:  de la vaisselle, des ustensiles, des moules...C'est d'ailleurs là que j'ai pu trouver un thermomètre confiseur pour une somme modique (13 dinars, moins de 10 euros).

J'ai également appris que beaucoup d'ingrédients, herbes ou épices existaient mais que je n'en connaissais pas le nom. Voyant mon enthousiasme et mes contorsions désespérées pour lire les noms des épices depuis la vitrine, un épicier du marché central m'a gentiment laissé entrer et librement choisir, sentir, regarder toutes les merveilles que recèle son petit magasin. J' ai découvert que l'anis étoilé ou la badiane s'appelait "nejmet essaed", c'est à dire "l'étoile de la fortune", c'est poétique! J'ai aussi découvert qu'il avait des gousses de vanille, ce qui est exceptionnel, ici! Il m'a très gentiment proposé de me traduire la prochaine fois les noms des épices du Français vers l'Arabe. Quel dommage de passer à côté d'une recette en croyant que l'ingrédient n'existe pas alors que l'on n'en connaît pas le nom?

Sur les conseils de Kaouther, je suis partie à la recherche de lait en poudre pour tenter sa recette de pâte à pizza qui remporte un vif succès. En vain. J'ai cependant trouvé des choses dont j'ai vaguement entendu parler: pâte d'amande, sirop de glucose. J'ai aussi trouvé des pépites choco  toutes prêtes, le prétexte pour faire des cookies est tout trouvé! La liste des choses à acheter lorsque j'irai en France se réduit de quelques lignes, je vais pouvoir tenter plein de trucs! Ceci dit, pour l'instant, le sirop de glucose euh... je ne sais pas trop quoi en faire à part jouer au petit chimiste!

Commenter cet article

carinne 28/04/2007 09:25

Je suis trop contente. La prochaine fois que je passe à Tunis, j'irai au marché central. Pourrais-tu me donner plus de précisions sur la boutique?
Bonne journée
 

tunis 28/04/2007 12:56

Avec plaisir Carinne:
Pour ce qui est des épices en graines, en poudre, les herbes, il y a deux épiciers (2 boutiques) au marché central, ils sont sur l'allée où il y a des vendeurs de pâtes fraîches (lasagnes, tagliatelles etc.). Celui chez qui j'ai trouvé mon bonheur est en face du vendeur de pâtes fraîches, il ne fait pas le coin. Dans cette petite boutique, il y a deux vendeurs qui y travaillent en fait. Je crois que c'est le seul des deux à avoir de la vanille.
Pour ce qui est des pépites de chocolat, des arômes qui peuvent aussi servir dans les gâteaux traditionnels, du glucose, de la pâte d'amande, Tu en trouveras dans les boutiques de la rue d'Espagne: si tu sors du marché central côté bouchers, tu t'y retrouves. Il y a là des boutiques qui vendent des fruits secs surtout et du zgougou. Le vendeur en question (glucose et autre) et au bout de la rue en allant vers le rue El Djezira.
J'espère que mes indications ont pu t'aider. Je vais tenter de donner l'adresse exacte la prochaine fois sur le blog. Si je peux, je prendrais des photos. Bisous et à bientôt!

kaouther 26/04/2007 03:11

contente que tu ais trouve' la plupart des produits que tu cherchais.c'est vrai qu'il suffit de chercher et surtt de demander .
oui tu peux faire des bonbons et toutes sortes de petites confisserie avec le glucose
bisous et a bientot
 
 

tunis 26/04/2007 22:14

Trouver du glucose: bonne ou mauvaise nouvelle? Oui, je vais tester plein de trucs (là, j'essaye la guimauve) mais je vais aussi tester quelques kilos de plus!!!

Enora 25/04/2007 20:56

tu peux faire des guimauves avec le sirop de glucose je crois !